Lire les articles précédents :
Le Nouvel Observateur et Google n’ont pas les moyens de se payer des correcteurs

///html La grosse faute de français sur Google actualités du 14 novembre 2012 ,"Les chaises qui brise", est visible en...

Fermer